24/02/2022

Dominique.jpg

Madame, Monsieur,
 

En regardant le dernier mot du maire sur le site Internet je me suis aperçu qu’il datait d’il y a un an à l’occasion des vœux de 2021 ! Ce qui n’est pas surprenant pour des vœux, mais ce qui l’est, à mon sens, c’est que non seulement il pourrait y avoir des communications plus souvent, mais elles pourraient également être faites par mes adjoints ou mes conseillers. Nous allons y remédier.
 
Suivant les mois, les saisons, les actualités, nous sommes confrontés à des informations diverses et quelquefois urgentes. Nous avons plusieurs moyens pour communiquer avec vous : le Bulletin pour le bilan annuel des activités de la commune et des associations ; les Feuilles de vignes pour les informations saisonnières ; le Site Internet, véritable mémoire de la commune et source d’informations que nous tenons à jour et l’application MyCityPocket qui nous permet d’envoyer une alerte en quelques minutes ! Nous vous expliquerons comment vous la procurer.
 
Je pensais, dans cette lettre, qu’il était inutile de revenir sur les actions que nous avions faites en 2021, car il me semble qu’elles sont visibles et bien utilisées. Mais je n’ai pas bien pensé, car je me suis rendu compte, lors de l’unique fois où nous avons pu nous rencontrer officiellement, pour la cérémonie du 11 novembre 2021, que des administrés découvraient pour la première fois le City Parc et les jeux d’enfants dans le Parc des Vignes ! Le City Parc est opérationnel depuis mi-août et les jeux d’enfants depuis mi-septembre... Quand même…
Ce constat m’amène deux réflexions : la première, c'est que vu la fréquentation actuelle du Parc, ces équipements manquaient vraiment aux enfants, ados et parents et la deuxième, c’est que le projet de Cœur de Village est bien parti mais les équipements sont encore insuffisants pour favoriser les rencontres entre les habitants.
 
Nous avons bien terminé cet été un troisième projet dans le Parc des Vignes qui aurait pu favoriser ces rencontres ! Mais la situation sanitaire ne nous permet pas de le mettre en activité en toute sécurité. Il s’agit du Café Associatif baptisé « La Tocade » en hommage à Charles Chamberland. Nous avons réalisé une isolation par l’extérieur, recouverte d’un bardage en mélèze et avons installé une cuisine. Le lieu est prêt à recevoir du public… Nous allons essayer de le rendre opérationnel en mars.
 
Pour cette année 2022 nous avons dans les cartons plusieurs éléments de réponse pour favoriser le « vivre ensemble ». Les plans sont faits, les dossiers de demandes de subventions en cours et les consultations des entreprises engagées :
 
•  Nous allons réhabiliter l’actuel atelier communal qui se trouve dans le Parc des Vignes pour en faire la maison de TOUTES les associations. L’ancien accueil du camping fera partie de ce projet. Il sera dédié au numérique et aux activités de petits groupes. Nous avons réuni, pour la première fois, les Présidents des associations du village qui ont accueilli favorablement cette initiative. Le compte rendu est dans le bulletin de même que les mots des associations.
• Dans le même temps, l’atelier communal sera transféré dans le préau de l’ancienne école.
• L’hôtel, nouveau bâtiment communal acquis en exerçant notre droit de préemption, sera transformé en gîte rural et permettra d’accueillir les touristes comme les villageois. Un deuxième accès au parc est maintenant possible et va favoriser les rencontres.
•  Vivre ensemble, c’est aussi partager, c’est pourquoi nous avons envoyé un questionnaire aux habitants de la Grande Rue pour connaître leurs points de vue sur le partage de cette route. Leurs réponses vont nous permettre d’organiser une réunion afin de définir le schéma directeur de cet aménagement : les déplacements doux, le stationnement, le sens de circulation… Ce projet devrait aboutir cette année.
 
D’autres projets sont à l’étude et verront le jour dans les années futures. En préemptant également sur la vente du bar, nous sommes devenus propriétaires des terrains allant du presbytère au Parc des Vignes. En aménageant des logements intergénérationnels dans le presbytère et le bar, en installant la mairie dans l’école, en créant une place et des jardins partagés, « Le Petit Chemin » deviendra un axe incontournable de promenade !
 
En espérant que la situation sanitaire s’améliore, que le dérèglement climatique s’inverse et que nous puissions de nouveau nous réunir sans contrainte, nous pourrons réaliser nos rêves en 2022.
Ce sont les vœux que nous formulons pour tous, mon Conseil Municipal et moi-même.

Bonne année 2022 !
Dominique Billot