foret.jpg
Tas de bois.jpg


BOIS ET FORETS A CHILLY LE VIGNOBLE


Suivant le bilan annuel établi par l'ONF, gestionnaire de la forêt communale, la superficie cadastrée couverte par les bois et forêts représente 74,51 ha (données 2019, à actualiser), répartie sur deux secteurs géographiques Les Cossons (vers le Ball trap) et Les Montarliers sur le territoire de la commune de Montmorot. Cette superficie est en plein propriété pour Chilly-le-Vignoble.
La commune a confié la gestion de ses bois à l'Office National des Forêts (ONF). Ceux-ci sont donc soumis au régime forestier, au titre du code forestier.
La forêt est majoritairement du type forêt fermée de feuillus. Quelques parcelles de conifères figurent cependant au nord du territoire.
Accès : Les chemins ruraux qui traversent les parcelles forestières des Montarliers appartiennent à la commune de Montmorot.
La commune de Chilly-le-Vignoble est propriétaire des parcelles boisées et de la place de retournement mais pas des accès.
En 2016, celle-ci a refait un chemin d'accès détruit par les affouagistes et les débardeurs lors de travaux sur les parcelles. Ne pouvant identifier les auteurs des dégradations, le conseil municipal a décidé de restaurer le chemin à ses frais.

L'affouage
Les origines de l’affouage remontent au moyen âge. Le mot « affouage » vient de l’ancien français « affouer », qui signifie « chauffer », lui-même dérivé du latin focus qui désigne le foyer. 
L’affouage constitue la survivance de l’ancien droit où, en contrepartie des travaux de « corvée », les paysans partageaient en commun certaines possibilités d’utilisation des terres indispensables à leur survie, dont la forêt.
Actuellement, l’affouage peut être défini comme un mode de jouissance des produits des forêts communales ou sectionales relevant du régime forestier. Il peut permettre chaque année aux habitants de la commune ou de la section d’entrer en possession soit du produit des coupes qui leur sont délivrées, soit de se partager tout ou partie du produit de la coupe affouagère vendue par les soins de l’Office National des Forêts.
Les bénéficiaires sont dits « affouagistes ».
Voir règlement et conditions annuelles de la commune pour bénéficier de l'affouage.

Travaux de réfection du chemin des Montarliers en 2016
L'accès à la coupe ayant été fortement dégradé par les débardages successifs, il a été décidé de refaire ce chemin.
Les travaux ont été réalisés au mois d'août 2016 pour un montant de 1 552.57 € TTC. Cette somme avait été inscrite au budget 2016.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.